Logo de CCH

Classement des hôtels de tourisme

Les nouvelles normes de classement des hôtels de tourisme en France sont applicables depuis janvier 2010. Les anciens classements ne sont plus valables depuis le 22 juillet 2012.

Il faut savoir qu’il n’y a aucune obligation pour un exploitant hôtelier de faire le classement de son établissement. La procédure de classement est une démarche volontaire. Dans le cas de non classement l’hôtel est considéré sans étoile et n’a plus la possibilité de se déclarer ou de se promouvoir dans une catégorie de 1 à 5 étoiles. Le nouveau classement est valable pour une période de 5 ans. Un organisme indépendant accrédité par le COFRAC, comme le notre (Certification Classement Hôtels - DCMC), mène l’inspection de l’établissement hôtelier et suivant le rapport de cet organisme, L’ATOUT-FRANCE (Agence de développement touristique de la France) prend la décision finale. La préfecture ne joue plus de rôle opérationnel dans le classement des hôtels. Un établissement doit compter au minimum 6 chambres pour demander un classement.

L’inspection se fait sur le constat visuel et documentaire de 241 critères obligatoires ou optionnels (conditionnés par catégorie envisagée) dans les domaines suivants :

- Equipements et superficie dans les parties communes et les chambres – propreté et état

- Services proposés aux clients ainsi que leurs qualité et fiabilité

- Accessibilité et développement durable

Pour les demandes de classement en catégories 4 et 5 étoiles une « visite mystère » s’impose également. La méthode utilisée est le  « Scoring » avec une marge de manœuvre de 5% sur les points obligatoires.


Marche à suivre